Peindre à la tempera

Sommaire

La peinture à la tempera est une technique très ancienne, qui consiste à réaliser une détrempe : le diluant est donc l'eau. Parmi toutes celles qui existent, c'est la peinture à l’œuf qui est la plus courante et la plus connue. Lumineuse, fraîche, elle permet d'obtenir des couleurs profondes. Mais ce procédé demande un travail rapide et un support absorbant, bien préparé.

Voici comment peindre à la tempera.

Zoom sur la peinture à la tempera

Pour préparer la détrempe à l’œuf, réunissez les ingrédients spécifiques à cette peinture :

  • 1 œuf de poule de 60-70 g – seul le jaune servira ;
  • de l'eau distillée ou déminéralisée – le même volume que le jaune ;
  • de l'huile – le même volume que celui de l'eau additionnée du jaune d'œuf ; et si vous ne mettez pas d'huile, ajoutez 1 volume d'eau supplémentaire.
  • quelques gouttes d'essence de girofle ou 1 clou de girofle dans le mélange eau-œuf (conservateur) ;
  • pour la couleur, des pigments en poudre et une spatule en acier flexible afin de faire le mélange.

1. Préparez votre toile pour peindre à la tempera

Le support, bois ou toile à peindre, sur lequel vous allez peindre doit être absorbant. Aussi :

  • Appliquez 2 couches de gesso en passes croisées sur la toile à peindre, ou 3 à 4 couches très fines sur le bois, toujours en croisant les passes.
  • Laissez bien sécher entre les couches, puis poncez avec un abrasif spécial plâtre grain 180 pour obtenir une belle surface lisse.

2. Écrasez les pigments pour en faire une pâte

Les pigments ne peuvent pas être utilisés en l'état. Il faut les préparer pour obtenir une pâte homogène :

  • Déposez un peu de pigment sur une plaque en verre ou, à défaut, un carrelage lisse.
  • Ajoutez très peu d'eau et, si vous êtes en présence de pigments organiques, ajoutez 1 goutte d'alcool sans quoi le pigment resterait en suspension sur l'eau.
  • Écrasez le pigment avec une molette en verre ou bien à la spatule, en le ramenant vers le centre avant de l'aplatir à nouveau.
  • Recommencez plusieurs fois jusqu'à l'obtention d'une belle pâte.

3. Séparez le blanc du jaune d’œuf pour la tempera

Il est important, pour obtenir une belle détrempe, de bien séparer le blanc d'œuf du jaune. Pour cela :

  • Cassez 1 œuf dans votre main et laissez couler le blanc entre vos doigts de façon à ne garder que le jaune.
  • Ouvrez le robinet d'eau froide, et après avoir mis votre main libre sous l'autre, rincez le jaune d'œuf sous un filet d'eau afin d'éliminer doucement le reste du blanc et le tortillon : le jaune doit être « propre ».
  • Déposez-le dans un récipient parfaitement nettoyé.
  • Pincez le jaune sur le dessus, entre le pouce et l'index, puis piquez-le sur le côté avec une aiguille propre.
  • Tirez la membrane vers le haut et laissez le liquide jaune s'écouler dans le récipient.
Lire l'article

4. Appliquez la peinture à la tempera

La peinture à l’œuf se prépare ensuite sur la palette :

  • Préparez le mélange eau-jaune d’œuf en vérifiant que le volume d'eau correspond au volume de jaune.
  • Puis, en remuant doucement, versez un volume d'huile équivalent au mélange eau et jaune d'œuf.
  • Déposez la pâte de couleur sur une palette ou, à défaut, dans une assiette en porcelaine blanche.
  • Mouillez et essorez les poils du pinceau.
  • Trempez le pinceau dans la détrempe à l’œuf, puis mélangez avec la couleur : vous devez obtenir une préparation homogène. Si ce n'est pas le cas, ajoutez une pointe d’œuf ou, si c'est trop huileux, une goutte d'eau.
  • Commencez à peindre en travaillant assez vite car la peinture sèche très rapidement, et en nettoyant régulièrement votre pinceau pour éviter les empâtements.

Ces pros peuvent vous aider